DISTRIPEDIE : l'encyclopédie de la distribution et du commerce


Accueil du site > Formules - Fonction de détail > Hypermarché > Les parts de marché des différentes enseignes d’hypermarché en France - (...)

L'(es) auteur(s) certifi(ent) l'exactitude de l'ensemble des informations qui suivent. Les opinions contenues dans le présent article n'engagent que leur(s) auteur(s).

Les parts de marché des différentes enseignes d’hypermarché en France - 2006.

Auteur : R.Heurtebise. Projet étudiant encadré.

mardi 4 septembre 2007, par Animateurs du site

En 2006 en France, les parts de marché des différentes enseignes d’hypermarché se répartissent selon le graphique suivant.

Voir aussi le nouvel article : Les parts de marché des enseignes d’hypermarchés, de supermarchés et de hard-discount en France - 2007

(GIF)
Les parts de marché des enseignes d’hypermarché en France en 2006.
Source l’expansion.com

Les parts de marché des enseignes d’hypermarché en France en 2006. (Source l’expansion.com)

Nous pouvons observer que le groupe Leclerc, leader sur le marché des hypermarchés est en tête avec 17.1% de part de marché. En deuxième position vient Carrefour avec 14% de part de marché. Puis Intermarché avec 11.6%, Auchan avec 9.6%, Hyper U avec 8.5%, Champion avec 8.1%, Géant avec 3.7% et Cora avec 3%.

L’enseigne Leclerc, créée en 1949, est aujourd’hui leader sur le marché de l’hypermarché. Ses parts de marché, bien qu’en baisse entre 2005 et 2006, passant de 17.4% à 17.1%, sont à un niveau élevé et en progression régulière entre 2002 et 2005. Sa politique est basée sur la défense du pouvoir d’achat avec des prix bas, politique qui en a fait le leader jusqu’à maintenant. Le succès de Leclerc dans le domaine de l’hypermarché provient en partie de l’avantage lié au commerce associé face au commerce intégré utilisé par des groupes tels que Carrefour, Auchan et Cora. L’enseigne Leclerc, en tant que groupement de commerçants, a pu créer plus rapidement de nouveaux hypermarchés en recrutant de nouveaux adhérents qui finançaient ces créations. Des enseignes telles que Carrefour, Auchan et Cora ont dû recourir à l’auto financement et à l’emprunt, ce qui a généré une croissance plus lente.

Carrefour, bien que créateur du concept d’hypermarché en France en créant en 1963 le premier magasin de plus de 2 500 m², se retrouve challenger derrière Leclerc avec 14% de part de marché. Depuis deux ans, Carrefour regagne des parts de marché en France, mais ses marges en ont souffert. Néanmoins, Carrefour est le leader mondial de l’hypermarché, et est présent sur de nombreux marchés étrangers. Le groupe Carrefour est le deuxième distributeur mondial et le premier distributeur européen.

En troisième position se trouve l’enseigne Intermarché avec 11.6% de parts de marché. Cette enseigne a utilisé la même technique de commerce associé que Leclerc, mais appliqué aux supermarchés. Intermarché, leader français du supermarché, est néanmoins un acteur importants des hypermarchés, mais cela avec des magasins de taille plus modeste.

Viennent ensuite les enseignes Auchan, Hyper U, Champion, Géant et Cora, qui possèdent des parts de marché moins importantes, mais qui se rattrapent par exemple avec la taille de leurs magasins - Cora et Auchan possèdent des surfaces moyenne supérieures aux autres enseignes.

Sources :

http://fr.wikipedia.org

http://www.carrefour.fr

http://www.e-leclerc.com

- Articles sur les hypermarchés sur Distripedie.com.

3 Messages de forum

  • Quels sont les criteres pris en compte pour le calcul des parts de marché ? CA ou surfaces ou CA + Surface... Type de magasin seulement hyper ou hyper + super...
    • Il s’agit des parts de marché, donc celles-ci sont calculées en fonction du CA des enseignes et non des surfaces. Même si les surfaces de vente sont fortement corrélées avec les CA.

      Concernant la question "hypermarché" ou "hypermarché + supermarché", il y a en effet une ambiguïté dans l’article qui mériterait d’être levée. Il s’agit des parts de marché par enseigne. Certaines de ces enseignes concernent aussi des supermarchés (comme Intermarché), et pas uniquement des hypermarchés comme le laisse entendre le titre.

  • plusieurs points peuvent être portés à caution dans cet article. Déjà de quoi parle-t-on de PDM selon le format de magasin (hyper, super...), selon l’enseigne, selon le groupe (Carrefour=hyper Carrefour, Champion (Carrefour Market récemment, carrefour contact, carrefour city, ED....), selon le CA, le Nbr d’unités de vente ou de surface de vente.

    Enfin des commentaires comme " L’enseigne Leclerc, en tant que groupement de commerçants, a pu créer plus rapidement de nouveaux hypermarchés en recrutant de nouveaux adhérents qui finançaient ces créations. Des enseignes telles que Carrefour, Auchan et Cora ont dû recourir à l’auto financement et à l’emprunt, ce qui a généré une croissance plus lente" peuvent être pondérés par " le développement des réseaux Carrefour et Auchan se sont faits sur un autre positionnement que celui de E. Leclerc. Le réseau E. Leclerc s’est constitué par des points de vente qui ont souvent commencé par être des supermarchés ou des petits hypers (positionnement de proximité et bien entendu de prix) alors que Carrefour, Auchan, Cora ont créé des réseaux avec de grands hypers avec comme positionnement le choix mais qui a eu pour inconvénient la saturation plus rapide de leur marché géographique (la France) puisque des hypers de 10 000m² en moyenne ne peuvent pas être accueillis par certaines villes alors que des hypers de 5 000 m² en moyenne pour Leclerc peuvent l’être plus facilement. D’où une stratégie multi-format pour Carrefour (en fait qui vient surtout de la fusion avec Promodès) ou Auchan (simply market)ou d’internationalisation pour Carrefour ou Auchan plus rapide que pour E. Leclerc. Pour être le plus complet possible, il faudrait parler des grandes fusions des groupes intégrés des années 90, Carrefour avec Euromarché, Montlaur et plus récemment Promodès et Auchan avec Dock de France = Mammouth et Atac aujourd’hui simply market qui les ont conduit à saturer leur zone géographique et à digérer ces fusions."

Contacter le responsable éditorial de ce site

Contacter le Webmestre de ce site

L'utilisation de ce site implique l'acceptation sans réserve des conditions d'utilisation. Pour les consulter, cliquer sur ce lien


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé